Nouveau ! Sessions de groupe: retrouvez ici toutes les nouveautés 2020

L'humour et son sens

Humilité et sens de l'humour sont parfaitement accordés, tellement accordés qu'ils sont indissociables. Quand le sens de l'humour disparaît, c'est que l'humilité manque. Mais quel est ce sens qui se propose comme un sixième, en plus du goût, de l'ouîe, etc. A moins qu'il ne s'agisse d'une direction? Le sens de l'humour, tel que sans lui les autres n'en sont pas: mot d'esprit, comique, absurde, humour noir, burelesque, loufoque, aucun humour n'a de sens s'il n'est accompagné de la possibilité de l'auto-dérision. Et l'auto-dérision n'est vraiment possible que grace à l'humilité. Ne confondons pas humilité et auto-dérision avec auto-flagellation qui, elle, relève plutôt d'un processus conscient lié à la plainte sous-tendu par un autre processus, inconscient cette fois, de fantasme de toute-puissance. Comme l'a magnifiquement développé  Hubert Reeves dans son ouvrage du même nom, nous sommes des "Poussières d'étoiles". Cela signifie au moins deux choses: premièrement nous sommes poussière - nous l'étions et nous le serons de nouveau, nous dit la Genèse dans la Bible (Gn 3.19) - et deuxièmement nous venons des étoiles, de l'univers, nous sommes le Grand Tout. Mais pas tout seul. Chaque herbe, chaque plante, chaque arbre, chaque fleur de mon jardin est mon jardin. Mais un brin d'herbe, à lui tout seul ne saurait faire un jardin. L'humour n'est un sens que s'il est accompagné d'humilité, faute de quoi il devient ironie, sarcasme, cynisme, projection de la frustration sur autrui. Oui, nous venons du ciel, des étoiles, de l'univers infini - toujours d'après la genèse, "à la ressemblance de Dieu" - tout en même temps que nous sommes une simple herbe du jardin.