Nouveau ! Sessions de groupe: retrouvez ici tous les rendez-vous de 2019

L'enfant

Si vous avez attendu, même longtemps (n'oublions pas que c'est toujours relatif) pour vous décider à consulter un « psy » pour votre enfant, vous avez eu raison. Il n'est pas question d'amener son enfant chez le psy au premier accident de parcours : la plupart du temps, grâce à votre amour, votre bon sens et ses propres capacités, et dès l'instant où vous lui en laissez le temps, il finira par se libérer naturellement de cette difficulté passagère. Pour autant, il ne s'agit pas non plus de passer à côté d'un obstacle conséquent, envahissant et source de nouveaux problèmes.

Les enfants doivent être aussi bien informés que possible, pour pouvoir donner leur accord avant de venir en consultation. Cet accord sera renouvelé lors de chaque séance. Selon son âge il devra être plus ou moins impliqué réellement dans la démarche.

Les adolescents viennent parfois pour faire plaisir à l'adulte qui le lui demande. Quand c'est le cas, la ou les premières rencontres le mettent en évidence et, là aussi, il est difficile de réaliser un travail satisfaisant sans cet accord qui, mieux qu'un accord, peut-être  pour l'adolescent  une volonté réelle de faire quelque chose pour lui-même, parce que quelque chose le gêne dans sa vie quotidienne.