Psychogénéalogie

psychogenealogie avignonIl s’agit ici de revisiter une partie de notre héritage transgénérationnel inconscient: les transmissions au fil des générations de problématiques qui n’ont pas pu être “liquidées”, réglées, dépassées. S’en libérer permet de s’ancrer dans sa propre histoire sans être dirigé par des troubles qui ne nous appartiennent pas, même si elles ont appartenu à nos aïeux, tout en conservant l’apport positif des générations précédentes.

Avec son arbre généalogique, la personne apprend peu à peu à faire des liens entre certains membres de sa famille. Elle se sert pour cela d'un certain nombre de « points communs » entre eux. Ces compulsions se manifestent par des éléments tout à fait visibles, comme des maladies, des prénoms, des professions ou des dates anniversaires. Elles peuvent aussi être recouvertes d'une sorte de « cache » : celui que l'inconscient, au fil des générations, a mis en place sous forme de nuances, de différences, ou de déplacements. 

En se libérant des affects liés à d'autres temps et d'autres histoires, l'individu contribue aussi à en libérer les générations suivantes car dépasser un affect revient à cesser de le transmettre.