Psychanalyse

psychanalyse avignonAvec la psychanalyse, il est question de l'inconscient: ce qui se passe dans la cure s'adresse à l'inconscient de la personne qui consulte, de même que chaque acte et chaque parole dans le cadre de la cure est traité comme une formation de son inconscient.

C'est à dire quelque chose qui possède un sens autre que celui qui est donné de prime abord. Conséquence de ce travail: l'intégration profonde de modifications progressives dans le plus grand respect de votre unicité et de votre personnalité.

La psychanalyse est un moyen par lequel, grace à l'écoute de l'inconscient d'une personne et l'interprétation qui s'ensuit, l' individu parvient à dégager ses perceptions du magma dans lequel elles peuvent être emmêlées, rendant alléatoires ses actions ou ses réactions, en général ou dans une situation donnée.
  • La sensation de subir les événements devient véritable prise en main de son existence.
  • La plainte récurrente laisse place à l'interrogation constructive et porteuse de sens.
  • La phobie s'appaise.
  • Les relations conflictuelles ne sont plus recherchées par l'inconscient.
  • Les événements et situations qui ont tendance à revenir à l'identique régulièrement s'effacent.
  • Les situations figées se dénouent et se libèrent.
  • L'agressivité se met au service de la combattivité et de la persévérance.
Il existe un nombre indéfini de "transformations", inhérentes à la particularité de chacun, transformations "dans" la vie de l'individu, à ne pas confondre avec une métamorphose "de" sa vie.

Les modifications peuvent venir d'un changement réel, concret, de l'individu, ou d'un simple changement profond de son point de vue, de sa perspective, cad du lieu d'où il se place pour ressentir, recevoir, juger, comprendre, regarder, accueillir, les circonstances et les situations.

Chaque cure analytique est unique, à l'image de l'individu qui s'y engage – et de l'analyste qu'il choisit. Le début, le déroulement, et même la fin d'une analyse ne ressemble à aucune autre, chacun possédant sa propre organisation, ses propres limites, son propre désir.